Conjoncture : croissance sous fond de tension

Capeb.png

+ 2 %. C’est la progression de la l’activité de l’artisanat du bâtiment en volume au troisième trimestre, selon la Capeb. Cela grâce aux travaux en entretien-rénovation, plus dynamique que celle de la construction neuve pour le sixième trimestre consécutif. Ses 2 % de hausse sont principalement dus aux travaux d’amélioration de performance énergétique des logements, en croissance de 4 % par rapport au troisième trimestre 2021.

Comparativement, la construction neuve évolue plus lentement avec une croissance de 1,5 % en volume. La faute, selon la Capeb, au mises en chantier qui ne suivent pas la progression des autorisation des mises en chantier(+ 14 % sur les 12 derniers mois à fin août 2022) avec une progression de seulement 0,5 % sur la même période.

Autres chiffres positifs, le niveau des carnets de commande, dont la croissance en volume se poursuit su la fin de l’année, avec 99 jours de travail à venir à début octobre 2022

Mais ces bonnes nouvelles ne doit pas masquer pour autant les difficultés que connait le secteur, avec des niveaux de prix des matériaux toujours élevés (+ 8 % en un an) et une crise énergétique qui pèse plus lourdement sur le second semestre.

 

Partagez cet article