Bienvenu du côté de chez Wojo

Le-Banquet.jpg

La salle de réunion baptisée le banquet, avec son sol effet parquet, ses moulures en plâtre et ses lustres, fait écho à l’aristocratie dans laquelle évoluait Marcel Proust. © Kim Weber

Wojo a ouvert un nouveau centre de coworking près de la Madeleine, à Paris. L’occasion d’offrir aux utilisateurs des espaces sur-mesure aux airs de café, de salle à manger et de salon. Et de faire écho, par petites touches, à l’univers de Marcel Proust.

L’entreprise Wojo, spécialisée dans le coworking, a inauguré en décembre 2019 son tout dernier centre dans le quartier de la Madeleine, boulevard Malesherbes, dans le VIIIe arrondissement de la capitale. Le principe : proposer des bureaux privatifs à des entreprises (soit 95 % de la clientèle) qui partagent les espaces communs avec une population d’indépendants, généralement plus nomade. « Les espaces communs, c’est ce qui fait l’originalité du coworking, explique Guillaume De Branche, directeur design & aménagement chez Wojo. Accueil, salles de réunion, phones box, tisaneries, terrasses, coins plus détente… ». Un concept qui apporte une flexibilité de plus en plus recherchée par les entreprises.

La moquette effet pavé, le papier peint aux motifs végétaux et les murs avec pierres apparentes créent en intérieur un jardin d’hiver. © Kim Weber

RACONTER UNE HISTOIRE

Le nouvel espace de la Madeleine n’échappe pas à la règle. Une fois les portes franchies, le visiteur arrive dans l’espace d’accueil qui ressemble à s’y méprendre à un café. À proximité, les espaces partagés se déclinent en version animée, ouverts sur le bar, ou version calme, ambiance silence de bibliothèque. Avec un point d’orgue fidèle au centre Wojo : le design. « Nous travaillons avec des designers différents d’un site à l’autre, choisis après un concours, explique Guillaume De Branche. Le brief est simple : avoir un site avec une histoire particulière, un fil rouge qui va articuler l’aménagement.

L’espace de coworking animé prend des airs de
café-restaurant. © Kim Weber

Pour l’espace de la Madeleine, les références étaient presque évidentes. L’agence Studio Azimut a créé son projet autour de Marcel Proust – il habitait à deux numéros du centre Wojo – et sa célèbre madeleine évoquée dans le premier roman d’À la recherche du temps perdu. Une thématique que l’on retrouve à travers le design, la signalétique, la vitrophanie, l’imprimé des papiers peints ou encore le nom des salles : Café Madeleine, Jardin d’hiver, le Banquet. « Nous le déclinons aussi dans notre communication, les menus, les affichages », ajoute Yoann Jaffré, directeur marketing et communication de la marque.

ROMPRE AVEC LES CODES TRADITIONNELS

Un parti pris esthétique conjugué avec les exigences des lieux de travail : qualité de connectivité, assises confortables et à bonne hauteur par rapport aux tables, acoustique performante… « L’enjeu est de parvenir à mixer ces incontournables de l’environnement de travail à un aménagement qui rompt avec les codes traditionnels du tertiaire. Pour nous, la solution est passée par l’introduction de mobilier, de revêtements et d’objets de décoration empruntés à l’univers de la maison et des cafés, explique Guillaume De Branche. Cela nous a permis de proposer différents espaces avec des ambiances conviviales. »

Le café Madeleine fait directement écho à l’univers de l’écrivain. © Kim Weber

Avec 11 centres entre Paris et Lyon, bientôt un à Lille et à Barcelone, si les designers racontent à chaque fois une histoire différente, l’entreprise tient à ce que les utilisateurs sachent qu’ils sont dans un centre Wojo. Totems, pictogrammes, enseigne au niveau de l’accueil… Certains éléments sont immuables et se retrouvent dans chaque espace de la marque. Objet récurrent : la « table Wojo », avec un piétement métallique au design spécifique, déclinée un peu partout. Réalisée par le designer YAD Space, on la retrouve tantôt haute, tantôt basse, parfois carrée ou ronde, dans des couleurs variées, mais toujours avec ce piétement à part et qui appartient à la marque.

 

Partagez cet article