Les pigments, créateurs de couleurs

Flickr.jpg

© Flickr

Les couleurs des peintures, teintures et autres enduits sont obtenus grâce aux pigments. Mais de quoi s’agit-il ? Servent-il à autre chose que créer de nouvelles teintes ? Sont-ils naturels ou le résultat de procédés chimiques ? Zoom sur l’origine des couleurs de nos peintures.

À QUOI SERVENT LES PIGMENTS ?

Les pigments sont sélectionnés pour leurs propriétés optiques, protectrices ou décoratrices. Utilisés dans les peintures pour créer les couleurs, ils apportent aussi les performances opacifiantes indispensable. Plus généralement, ils servent à fixer les couleurs des textiles ou des cuirs ou sont incorporés dans la masse d’un matériau pour le teinter en profondeur, comme pour les plâtres, les enduits ou les plastiques.
Les pigments sont choisis en fonction de leurs propriétés physiques ou chimiques afin de remplir divers critères : l’anticorrosion, l’incombustibilité, la luminosité ou encore la phosphorescence.

LES PIGMENTS ORGANIQUES

Les pigments organiques proviennent de substances d’origine animale ou végétale. Ils s’utilisent à l’eau et à l’huile, que ce soit avec les liants acryliques ou vinyliques, et sont majoritairement utilisés dans les beaux-arts, sur le bois, la toile ou les fresques ou encore des pour des décorations personnalisées.
Entre autres exemples, on peut citer le bleu pastel de Lectoure, issu de la plante isatis tinctoria, le bleu indigo de l’arbuste indigotier, le noir obtenu après calcination d’os d’animaux ou encore le pourpre produit grâce à l’une des glandes d’un mollusque appelé Murex. que nos ancêtres obtenaient la fameuse couleur pourpre. Ce pigment est un des plus chers au monde puisqu’il faut plus de 10 000 spécimen pour obtenir environ 1 g de pigment !

 À NOTER
Le pigment est une substance chimique colorante, naturelle ou synthétique, permettant de créer une couleur. On le mélange à un liant pour obtenir une peinture ou une teinture. Il peut être d’origine minérale, animale, végétale ou synthétique. On retrouve de nombreux composés chimique dans les pigments tel que le carbone, des oxydes de zinc ou de fer ou encore du sulfure de cadmium.

PIGMENTS MINÉRAUX

Les pigments minéraux, issus de roches broyées, sont utilisés depuis la préhistoire. Les hommes préhistoriques utilisaient des ocres, jaunes, rouges, orangés ou encore ocres bruns pour réalisées des peintures rupestres sur les murs des grottes, témoins des scènes quotidiennes de l’époque. Aujourd’hui disponibles partout, les pigments minéraux ont des origines diverses. Le carbonate basique de cuivre bleu était connu des Égyptiens, le sulfure de mercure, rouge, provenait de mines chinoises, italiennes ou espagnoles, tandis que le jaune de Naples était utilisé en Mésopotamie. En France, certaines régions ont donné naissance à des pigments reconnus comme les ocres du Roussillon.

PIGMENTS SYNTHÉTIQUES

Depuis le XIXe siècle, certains pigments naturels sont reproduits par synthèse chimique. Par exemple, le bleu Guimet reproduit la couleur outremer extraite du broyage de la pierre précieuse connue lapis-lazuli, une pierre précieuse. Ces pigments portent alors les mêmes noms que leur équivalent naturel comme le bleu cobalt ou le blanc de titane.
Les pigments de synthèse peuvent aussi créer des références uniques qui n’existent pas dans la nature, telles que la fuchsine, un rouge violacé, ou les pigments de quinacridone, qui vont du rouge-orange au rouge-violet.

 

 

 

Partagez cet article