Zoom sur les nouveaux bureaux d’Hewlett Packard Entreprise

ouverture.jpg

Pour préserver l’ambiance sonore de ces zones de réunion informelle, plusieurs éléments acoustiques ont été intégrés au décor à l’image de ces suspensions équipées de Leds et recouvertes d’un matériau absorbant (Lily, Abstracta) ou des écrans acoustiques composés de modules en forme de feuilles et réalisés à partir de feutre moulé (Airleaf, Abstracta). Le dispositif est complété par des baffles verticales suspendues au plafond. © Photos : Alexis Paol

Pour ses nouveaux bureaux en France, Hewlett Packard Enterprise souhaitait créer un cadre de travail dynamique favorisant la collaboration avec une multitude de zones dédiées aux échanges formels et informels. Un parti pris qui va imposer un traitement soigné de l’acoustique pour proposer des espaces ouverts et conviviaux sans renier sur le confort.

Début 2020, Hewlett Packard Enterprise (HPE) lance le regroupement de ses équipes, auparavant localisées aux Ulis (91) et à Boulogne (92) dans l’immeuble Sense à Puteaux (92). Répartis sur trois niveaux, les nouveaux locaux de l’entreprise occupent 8 000 m² dont l’aménagement a été piloté par CBRE aux côtés de l’agence Interior Architects pour la conception architecturale et du bureau d’études Aecom pour le programme technique. Un projet qui comprenait l’installation de 600 postes de travail ainsi que la création d’une grande variété d’espaces de réunion. « L’objectif était de proposer aux collaborateurs de HPE une nouvelle expérience en termes d’environnement de travail, explique Thibaud Bourdon, directeur général de CBRE Design & Project. Les espaces de travail individuels ouverts sont rythmés par des zones de convivialité offrant un design très dynamique avec des couleurs vives. » Dédiés à la collabo[1]ration, ces espaces collectifs représentent près de la moitié de la surface des plateaux. Chaque salarié a ainsi la possibilité de choisir pour se réunir un lieu en adéquation avec le type d’échanges qu’il souhaite mener : dynamique, sur des tabourets hauts ou spontanés, sans réservation, dans des boxes ouverts à proximité des espaces de travail.

Les espaces de réunion proposent une grande variété d’assises et de postures en fonction du type d’échanges que les collaborateurs souhaitent mener. © Photos : Alexis Paoli

AMBIANCE LOUNGE

Très prisée ces dernières années par les entreprises, cette diversité d’espaces vise à accompagner la mobilité croissante des salariés ainsi que de nouvelles façons de travailler en mode projet, avec davantage de réunions, en petits groupes et le plus souvent dans un contexte informel. D’où également le choix de rompre avec les codes habituels du tertiaire pour créer des ambiances cosy qui se rapprochent des lounges d’hôtels et favorisent les échanges. Une démarche qui a notamment conduit sur ce projet à supprimer certains faux plafonds pour laisser apparaître les gaines techniques repeintes en noir dans un esprit loft. Plus ouverts et plus chaleureux, ces aménagements soulèvent aussi de nouvelles problématiques en matière de traitement du son. Le simple fait de supprimer les faux plafonds a ainsi nécessité de déployer, avec l’aide d’un acousticien, un arsenal d’éléments de cor[1]rection. Baffles, voilages, panneaux, écrans et suspensions acoustiques…: rien n’a été laissé au hasard. « Les entreprises qui veulent proposer des environnements de travail plus qualitatifs ne peuvent plus faire l’impasse sur cette question », souligne Marc Simon, directeur Design & Project chez CBRE. Un soin particulier a également été porté au traitement des salles de réunion. « Ces espaces sont désormais équipés de systèmes audio et vidéo pour la visioconférence, rappelle Marc Simon. Il faut être en mesure de proposer des environnements sonores de qualité pour réaliser dans de bonnes conditions des séances de travail à distance qui peuvent durer plusieurs heures. »

Si le nouveau site d’HPE reçoit des collaborateurs venus du monde entier, la French touch n’a pas pour autant été oubliée : plusieurs « Café », équipés de mobilier rappelant les brasseries parisiennes, sont à disposition des collaborateurs à chaque étage. Sur le plan acoustique, les claustras métalliques intègrent un absorbant sur mesure. L’espace est également doté d’un système de plafond linéaire fabriqué à partir de fibres PE non tissées (HeartFelt, Hunter Douglas). © Alexis Paoli

 

Conçues pour recevoir six à huit personnes, ces zones de réunion ouvertes ont été réalisées à partir d’une structure de pergola métallique (Kettal). Elles sont équipées au plafond de cylindres acoustiques en mousse absorbante recouverte de tissu. © Alexis Paoli

Partagez cet article