Siège social de Davidson : des locaux « décalés, conviviaux et fun »

OUVERTURE.jpg

Davidson consulting, société de conseil en IT et télécommunications, se dote d’un nouveau siège social à son image, situé à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine (92). En trois mots : « Décalé, convivial, fun », indique l’entreprise. À la réalisation, Colliers International France pour le design des espaces intérieurs et extérieurs, le space planning et le choix du mobilier.

La volonté affichée de l’entreprise : réunir et fédérer les 200 collaborateurs travaillant au siège. L’enjeu pour Colliers International France : créer un site emblématique et pluriel, à l’image de la diversité des collaborateurs. Les deux équipes ont travaillé en co-construction, Davidson étant totalement impliqué dans le processus créatif. Les collaborateurs ont ainsi été consultés en amont de la conception du projet, leur liste d’idées ayant fait partie intégrante du brief donné aux architectes. Aurélie Bracik, l’architecte en charge du projet pour Colliers, a apporté plus de place aux services et a multipliés les espaces aux usages et postures variés : 50 % dédiées aux zones de travail et 50 % dédiées à l’accueil, aux services et aux terrasses. En effet, la proportion des espaces extérieurs prend ici une place à part. Trois terrasses plus un patio ainsi qu’une pergola en rooftop sont à la disposition des collaborateurs.

LES CHIFFRES 6 mois de travaux
Environ 4 000 m2 dont
2 100 m2 de plateaux de bureaux
1 000 m2 d’espaces d’accueil, de collaboration et de services
900 m2 de terrasses

En termes d’aménagement dans les espaces de travail, où la lumière est omniprésente, Colliers a opté pour des matières naturelles comme le bois, les carreaux de ciment ou le gré cérame afin d’apporter chaleur et relief aux espaces et organiser la circulation des personnes. Un soin particulier a été apporté au design des cloisons et des claustras séparatifs. Ces derniers intègrent des écrimurs, des alimentations électriques ou encore des rangements sur-mesure. Le noyau central est animé par des visuels choisis par les collaborateurs de Davidson.

 

 

LE BAR

Point névralgiques du bâtiment, le hall délaisse la classique banque d’accueil pour un bar d’inspiration «airstream »  surplombé d’un canoë rose retourné. On se trouve à la frontière des codes de l’hôtellerie, de la restauration branchée et du bureau de demain. Les carreaux de ciment habillant le bar sont fournis par l’Atelier Zelij tandis que les grès cérames du sol sont  tirés de la collection Futura de 41zero42. Le plafond est pour sa part recouvert de dalles Organic Twin de chez Knauf, constituées d’une âme en laine de roche et de deux parements en laine de bois de chaque côté.

 

LE ZEBRATING ART
Les murs de séparation au coeur des bureaux sont réalisés via un procédé nommé zébrating art. Il s’agit d’images en haute définition imprimées sur les deux faces des supports à section triangulaire, fixés au mur comme des tasseaux, de façon à voir deux images différentes suivant le point de vue. Ces supports imprimés sont en matériau sandwich nommé « Palboard ».

 

LES PLATEAUX DE BUREAUX 

Colliers a proposé un revêtement de sol en PVC à effet parquet signé Amtico Signature et a joué avec les essences de bois et les sens de pose pour réaliser un sol graphique. Les faux plafonds, amovibles et à haute performance acoustique, sont constitués des très sobres dalles Rockfon.

 

LA SALLE DE JEU

Très en vogue, les salles de jeu avec billard ou table de ping-pong. Chez Davidson, les sols en caoutchouc de Nora sont agrémentés de ligne de jeux grâce à une peinture de sol spécial gymnase. Les murs existants, repeints en gris clair, sont ornés d’une fresque peinte à la main par le graphiste Jordan Héraud.

 

L’AUDITORIUM

L’ancien auditorium a été totalement redessiné. Il s’arrondit désormais autour d’une scène centrale dans une ambiance urbaine avec des éléments chinés. Les murs existants, des panneaux Oberflex, ont été repeints en gris-noir et recouvert de la fresque peinte à la main par le graphiste Jordan Héraud. Au fond de la salle, une structure en contreplaqué recouverte d’un papier peint Koziel au motif de chevron sert de séparation avec un coin plus informel, avec canapé et table basse.

 

Partagez cet article