Quand le lino inspire

Capture-7.png

© Forbo Flooring

Nouveau « Student Challenges » pour Forbo Flooring Systems autour de son traditionnel revêtement en linoléum baptisé Marmoleum, avec notammene un zoom sur trois réalisations.

Pour cette nouvelle édition, l’industriel a choisi de collaborer avec les étudiants de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSI) – Les Ateliers, école nationale consacrée à la création industrielle et au design. Le défi : expérimenter le produit dans des champs d’application en lien avec les espaces de travail. L’occasion d’imaginer des applications inédites pour ce matériau.

© Forbo Flooring

Système de rangement mural modulable, par Jules Charvet, étudiant à l’ENSCI – Les Ateliers. « Des pinces en acier soutienne et guide la circulation d’une feuille de lino sur le mur, créant des zones rigides ou molles et d’adaptant aux espaces et besoin de rangement », décrit Jules Charvet, qui précise que ce produit, baptisé MNP, existe en système d’étagères ou en plus petit rangement mural.

Le projet, mené par la designer Pauline Esparon, rassemble une douzaine d’étudiants qui ont consacré une demi-journée par semaine, depuis le 6 octobre dernier, à des ateliers en Studio Design avec pour thème « l’environnement de travail de demain ». A leur disposition : revêtement de sol en linoléum, linoléum pour mobilier et panneau d’affichage… en linoléum.

© Forbo Flooring

Bureau avec un plateau en linoléum, réalisé par Auxane Labourier, étudiante à l’ENSCI – Les Ateliers. Il s’agit d’un bureau d’appoint pliable en métal sur lequel on vient tendre du lino, créant un objet léger et portatif. « Un challenge techniquement complexe à relever mais démonstratif de la résistance de la matière en tension », explique Auxane Labourier.

 

Les étudiants ont d’abord découvert les processus de fabrication du linoléum afin de déceler ses performances techniques (résistance, isolation, propriété anti-bactérienne, tactilité, conductivité…).
Des échantillons leur ont ensuite été confiés pour qu’ils les expérimentent et définissent différents scénarii en lien avec la problématique (frontière entre espace professionnel et espace privé, organisation, gestes, outils, dispositifs…).

10 semaines de travail pour 11 projets présentés par les étudiants via un prototype et un point théorique expliquant chaque étape des réalisations.

© Forbo Flooring

Tabouret, réalisé par Justine Tripard, étudiante à l’ENSCI – Les Ateliers. Constitué d’une seule pièce initialement plate, il suffit de le plier pour le mettre en volume. Le patron comporte des fentes et des languettes pour bloquer la forme une fois qu’elle est montée. « Dans une logique d’économie de la matière, il génère un minimum de chutes et la structure en facettes permet d’obtenir de la rigidité avec seulement une fine couche de linoléum », note Justine Tripard.

Les Student Challenges, collaborer pour la créativité

Forbo Flooring organise depuis 2016 un partenariat avec les écoles de design monde entier afin de travailler sur la créativité de la matière. Les « Student Challenges » ont ainsi permis à l’industriel de collaborer avec les étudiants en design industriel de l’université Emily Carr de Vancouver, ceux de l’Université Zokei de Tokyo, du Beckmans College of Design de Stockholm ou encore de la Nuova Accademia di Belle Arti à Milan. « Il s’agit de faire travailler nos revêtements de sol par ces designers en devenir, tout en laissant libre cours à leur imagination pour créer tout ce qu’il est possible, explique Nawal Ben Fakir, chef de projet Student Challenges pour Forbo Flooring. Cela nous permet de considérer nos produits d’une manière différente, en explorant les potentialités sous de nombreux angles. »

 

Partagez cet article