Le plafond tendu, la cerise sur gâteau !

Clipso.jpeg

© Clipso

Quand on parle aménagement des commerces, on pense à l’harmonie entre le mobilier, le sol et les murs, l’alchimie entre les couleurs, la cohérence entre les effets de matière et le concept de l’enseigne ou encore au petit plus qui attirera le client – et par la suite lui donnera envie de revenir.

Et le plafond ? Surface la plus disponible et donc la plus vaste à équiper… Jeux de lumière, performances acoustiques, « cerise sur le gâteau » d’un parti pris esthétique… Ce serait une erreur que de la négliger !

Et parmi tous les revêtements de plafonds disponibles, la toile tendue a un gros coup à jouer, entre élégance et multifonction. Clipso a ainsi équipé le plafond du magasin de prêt-à-porter moyen/haut de gamme Bailly, à Bangkok, en Thaïlande, avec des cadres rétroéclairés translucides à éclairage Led sur une colorimétrie « blanc du jour ».

L’architecte avait une double demande. D’une part, gérer la luminosité avec une homogénéité de couleur qui mette suffisamment en valeur l’intégralité des vêtements proposés dans la boutique sans pour autant diffuser une lumière trop agressive. « Il fallait prendre garde à ne pas nuire à la décoration, imaginée dans un style “industriel”, très en vogue, donc assez métallique, et ne pas créer de reflet », indique Sabine Sother, directrice commerciale de l’entreprise spécialisée dans les plafonds et panneaux muraux tendus.

D’autre part, l’installation devait être rapide, en moins de deux jours, avec la possibilité d’ouvrir les locaux dès la fin des travaux. « Le choix de la colorimétrie a permis d’être le moins agressif possible tout en donnant néanmoins une luminosité très importante à l’espace », ajoute Sabine Sother. Par ailleurs, le fait de proposer des cadres a permis de préparer de nombreux éléments en amont, assurant un délai minimum à la mise en œuvre en elle-même. Les cadres ont été placés directement sur la structure du plafond et la toile tendue à température ambiante par le partenaire de Clipso basé en Thaïlande, formé et agréé par Clipso lui-même. « Une organisation minutieuse avant et pendant les travaux a permis à l’entreprise de pose de respecter la contrainte du délai », indique Sabine Sother qui précise : « Intervenir en dernier a aussi facilité les choses. Il y a beaucoup moins de contraintes, on ne gêne personne et personne ne nous dérange ! »

Partagez cet article