Plafond bois massif pour une église madrilène

3.png

© Hunter Douglas Architectural

Le spécialiste des produits architecturaux Hunter Douglas Architectural a livré un plafond en bois massif pour l’église paroissiale Nuestra Señora de los Dolores (Notre Dame des Douleurs). Un nouveau plafond installé dans le cadre de la rénovation de la chapelle, située à l’intérieur de la résidence sacerdotale de San Pedro (Saint Pierre).

Le but du projet de rénovation, réalisée par le cabinet d’architecture JGB Arquitectura, visait à améliorer l’accessibilité et la sécurité afin de fournir aux prêtres résidents une chapelle prête adaptée aux célébrations religieuses et agréable pour le personnel, les congréganistes et les visiteurs. L’installation électrique, l’éclairage et le chauffage ont ainsi été entièrement revus.

Parallèlement, la Congrégation de San Pedro Apostol (Saint Pierre, l’Apôtre) souhaitait également travailler sur l’esthétique afin « d’apporte sa contribution à l’art liturgique du diocèse et à la spiritualité du lieu, en lui apportant une beauté pour les sens. »

La teinte du bois du plafond rappelle celle des bancs, du pupitre et des peintures murales. @ Hunter Douglas Archutectural

C’est dans le cadre de ce projet qu’Hunter Douglas Architectural a fourni 70 m2 de plafond grille en bois de pin européen. Dans un projet comme celui-ci, la symbolique est importante. Le faux plafond devait donc non seulement répondre à des objectifs pratiques tels que l’amélioration acoustique et l’intégration de solutions d’éclairage mais aussi être en harmonie avec les autres éléments et participer à la symbolique du lieu.

En matière de teinte, le bois du plafond est de la même couleur que celui des bancs et du pupitre, en harmonie avec les teintes des murs repeints. Pour élaborer les ondulations voulues par l’architecte, l’industriel a créé trois différents types de courbes avec des grilles composées de lames de 90 mm de hauteur et 20 mm de largeur, espacées de 75 mm entre elles.

Pour la congrégation, le bois des bancs et du plafond symbolisent le parcours que l’homme effectue par la main de Dieu. L’ondulation rappelle les vagues peintes sur l’un des murs représentant une scène religieuse dans laquelle Saint Pierre est secouru de la noyade par Jésus. Les éclairages et la peinture blanche de certains pans de murs apportent une certaine lumière et fait écho à la lumière symbolique.

 

Partagez cet article