« Mini-monstres, les invisibles », une exposition en PVC

Ouverture-1.jpg

© Gerflor

L’entreprise Gerflor, spécialisée dans les revêtements de sol, est mécène pour la nouvelle exposition pour enfants du musée des Confluences, à Lon (69). Services et techniques ont été mis au profit des aménagements de l’événement.

Depuis le 26 juin dernier et jusqu’au 3 mai 2020, le musée des Confluences de Lyon (69) présente une nouvelle exposition, « Mini-monstres, les invisibles », pour un jeune public de sept à 12 ans, sur les insectes et les bactéries qui partagent notre quotidien.

Pour la première fois de son histoire, le musée a conclu un accord de mécénat en nature et en compétences, et cela avec l’entreprise Gerflor. Les experts techniques et les designers de l’industriel ont participé au caractère immersif de l’exposition en proposant et en réalisant avec les scénographes du musée les sols et les décorations murales des différents espaces. Un mécénat qui a reposé, outre les produits, sur des échanges, des conseils et du service.

Le PVC recouvre à la fois les sols et les murs, au service de la scénographie. © Gerflor

DES HERBES HAUTES EN PVC

Au total, ce sont 76 m² de Taralay Impression Numérique, une nouvelle offre de revêtements de sol, et 26 m² de revêtements muraux SPM Decoprint qui ont été mis en œuvre sur les sols mais aussi pour les décors de l’exposition, à l’image des herbes hautes. Un travail réalisé conjointement avec les équipes du fabricant de revêtements de sol et celles du musée.

Les produits ont notamment été choisis pour les possibilités esthétiques dues aux technologies d’impression numérique de l’industriel. « Leur travail sur les sols et les murs de l’exposition nous a permis d’aller plus loin dans l’expérience de visite que nous offrons au visiteur », a indiqué Simon Medina, responsable des relations entreprise et du mécénat au musée des Confluenc

Les revêtements en PVC ont non seulement été utilisés pour habiller les sols du musée mais également pour créer les décors de l’exposition comme les herbes hautes. © Gerflor

es.

Partagez cet article