Lauréats du grand prix peinture finition 2019

LauréatsGrandPrix.jpg

© Gestes

Gestes* et son Club partenaires ont profité de la tenue du salon Batimat pour organiser le Grand Prix Peinture et Finition. L’objectif : mettre à l’honneur des chantiers récents permettant la reconnaissance et la valorisation des entreprises du secteur. A noter : le grand prix récompense toute une équipe – l’entreprise, le partenaire industriel, le maitre d’œuvre et/ou le maitre d’ouvrage – « la réussite d’un chantier étant avant tout le fruit d’une implication et d’un travail commun de l’ensemble des acteurs intervenant sur le projet », indique le groupement.

Sept prix – de l’innovation, de l’esthétique, du savoir-faire, du patrimoine, du développement durable, de la rénovation énergétique et le prix spécial du jury – ont été remis par un jury composé d’architectes, de chef d’entreprise, de société immobilière ou encore de journaliste.

PRIX DE L’ESTHÉTIQUE

© Seguin Levy

L’entreprise Seguin Levy pour la cage d’escaliers d’un immeuble parisien du XIXe siècle.
La demande : redonner à une cage d’escalier très dégradée son cachet d’origine.  L’entreprisea dû être vecteur d’idées et de propositions esthétiques et techniques en accord avec l’architecture et le style de l’époque. Seguin Levy a opté ici pour un ciel nuagé et une teinte sobre sur les murs. L’escalier a été restauré et habillé d’un tapis rouge, les rosaces et embouts de fuseaux ont été redorés. Au niveau de la peinture, chaque support a fait l’objet d’une recherche de teinte, les vitraux présents dans cette cage d’escalier donnant une luminosité différente à chaque niveau.
Partenaire industriel : Jefco Sylco
Maître d’œuvre : Loiselet et Daigremont

 

PRIX DE L’INNOVATION

© S.P.E.B.I.

L’entreprise S.P.E.B.I. pour la résidence A. Brault et P. Carle, à Choisy-le-Roi (94)
La demande : ravalement avec isolation thermique par l’extérieur de 12 000 m² de façade sur 2 bâtiments HBM construits en 1932. L’enjeu était d’isoler des bâtiments R+6 en reproduisant l’aspect brique apparente et les modénatures existantes. L’aspect brique apparente est obtenu grâce à un système de revêtement de façade conçu par le fabricant Dryvit avec l’utilisation de pochoirs adhésifs en carton.


Partenaire industriel :
DRYVIT
Maître d’ouvrage : VALOPHIS
Maître d’œuvre : BIOTOPE 94

PRIX SPÉCIAL DU JURY

© Borry

L’entreprise Borry pour la création d’un bac individuel pour les outils du peintre lors de travaux réalisés dans un immeuble de style haussmannien, construit dans les années 1880, qui a subi un important incendie
La demande : mettre en place une gestion des équipes de peintres afin de travailler en priorité sur les zones les moins sinistrées afin de les remettre rapidement en état et permettre la réinstallation des occupants.
Les importantes équipes de peintre affectée en permanence sur le chantier (six à 10 personnes en moyenne) ont amené à une réflexion sur le nettoyage et le stockage des outils de peintre sur le chantier. Une réflexion qui a abouti à la création d’un concept d’un bac individuel pour les outils du peintre. En complément de la station de nettoyage zéro rejet liquide de EnviroPlus, l’entreprise a mis en place et perfectionné le concept de bacs individuels de trempage, stockage, pré-nettoyage des rouleaux et brosses sur chantier, sans eau et sans aucun rejet liquide, grâce à l’éco-solution du fabricant, dans le respect de l’exigence Zéro Rejets Liquides. Les outils sont nettoyés chaque soir et stockés dans un seau étanche.
Partenaire industriel : EnviroPlus
Maître d’œuvre : Liliane Idoux- Architecte

PRIX DU SAVOIR-FAIRE

© Irec

L’entreprise Irec pour al résidence 31 avenue Foch, à Joinville le Pont (94)
La demande : le nettoyage de la façade donnat sur la rue et la reprise des joints des étages supérieurs en reproduisant la teinte des joints des étages inférieurs ainsi que la conservation, sur le pignon droit, de l’aspect trompe l’œil. Dans un souci d’uniformité des joints, l’entreprise a effectué un important travail de recherche de teinte. Pour le trompe l’œil, Irec a dû  élaborer une méthode permettant de reproduire le trompe l’œil sans avoir recours aux briquettes initialement utilisées.
Partenaire industriel : ECP
Maître d’œuvre : Cabinet ADJ Gestion

PRIX RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE / ITE

© Socateb

L’entreprise Socateb pour la copropriété E et F456 Clos de la Gerenne, Fresnes
La demande : effacer les désordres de type éclat de maçonnerie au niveau des ancrages des garde-corps, aux infiltrations récurrentes et réaliser une isolation thermique par l’extérieur. L’ITE des façades sans balcons, des chambres avancées et des pignons a été réalisée en laine de roche. La finition à base de résine siloxane lutte contre la pollution urbaine (algues et cryptogames) et offre une bonne résistance à l’encrassement et aux intempéries.

Maître d’ouvrage :
Conseil syndical copropriétés Bât. F456 et E
Maître d’œuvre : Le Terroir
Maitre d’œuvre et ingénierie financière : Ile de France Energies
Maîtrise d’œuvre d’exécution : ZA Consulting

© Marteau

PRIX DU PATRIMOINE

L’entreprise Marteau pour la résidence Groupement des Ternes , boulevard Pershing à Paris.
La demande : réhabiliter un immeuble de style Art Déco construit en 1929/30 par l’architecte André Ardvison, titulaire du grand prix de Rome. Le bâtiment est habillé de mosaïques en grès cérame et pâtes de verres dorées réalisées par l’entreprise Gentil et Bourdet en 1930. LEs désordre de façade provoque aujourd’hui des effondrements des mosaïques, ayant nécessité la pose de filets en périphérie des façades. Les façades composées de mosaïques ont été nettoyées et traitées, un soin soin particulier ayant été apporté dans le choix des teintes et dans la commande des carrelages qui ont nécessité une fabrication artisanale sur-mesure avec des joints spécifiques resserrés. Certaines teintes qui n’existaient plus ont été spécialement rééditées pour ce chantier. Les dessins dissemblables d’un étage à l’autre et d’une façade à l’autre ont été reproduits manuellement tronçon par tronçon pour reproduire chaque centimètre à l’identique et les mosaïques à feuilles d’or ont été posées une à une.
Partenaire industriel : Frazzi
Maître d’ouvrage délégué : Scorsim Gestion
Maître d’œuvre : PMP Architecture

PRIX DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

© JCP Entreprise

L’entreprise JCP Entreprise pour la résidence Les Chardonnerets, à Rosny sous Bois (93).
La demande : réhabiliter avec des travaux de ravalement et d’isolation thermique par l’extérieur 121 logements avec un objectif de neutralité carbone. Les matériaux les moins nocifs et fabriqués en France par des fournisseurs impliqués dans le respect de l’environnement ont été choisi ; les matériaux nécessaires au chantier ont été livrés en grands volumes directement sur le chantier puis stockés sur place ; la consommation d’énergie sur le chantier a été réduite ; les déchets ont été systématiquement recyclés et triés ; des solutions on été mises en place afin d’éviter le rejet des eaux usagées à l’égout ; la partie incompressible d’émissions de gaz à effet de serre du chantier a été rééquilibrée par une opération de reboisement.
Partenaire industriel : Jefcosylco / Knauf
Maître d’ouvrage : Logirep
Maître d’œuvre : Alain Saragoussi
Association : Recherche Qualité Environnementale (R.Q.E.)

 

* Groupement des entrepreneurs spécialisés dans le traitement et l’embellissement des surfaces

Partagez cet article