Inspiration locale pour complexe hôtelier guadeloupéen

Bar.jpg

Le bar est imaginé comme un marché typique. Le parement du bar, le mobilier ou les abat-jours sont en bois flotté, canné ou tressé, rappelant l’artisanat local.

Vent de fraicheur sur le village Club Med La Caravelle en Guadeloupe. L’entreprise spécialisée dans le voyage premium a fait appel à l’architecte d’intérieur Michael Malapert pour revisiter son luxueux complexe balnéaire sur la côte sud, à l’est de l’île. Plages de sable blanc, volcan, forêt tropicale, artisanat favorisé par de riches ressources naturelles… L’architecte s’est inspiré des spécificités locales en les ré-interprétant. Aperçu en image.

Pour ne pas créer de rupture avec l’intérieur, le plancher de la terrasse en bois tropical se prolonge dans la chambre. Le tissu des assises et des coussins est en lin imprimé de motifs végétaux dans différentes tonalités de vert, la terrasse et la chambre ne faisant plus qu’un.

 

La végétation omniprésente sur l’île se retrouve jusque sur les papiers peints des cabines de massage de l’espace bien-être

 

De la peinture jaune est appliquée sur les murs, en clin d’œil au tissu madras, tandis que le sol en terrazzo blanc est agrémenté de coquillages locaux.
Le plafond est habillé de canisses blanchies à la chaux et agrémenté de suspensions en osier et en rotin.

 

Couleur végétale, rassurante et apaisante, le vert est appliqué en dégradé. Il fait écho à la couleur de la canopée, des rivières et des lagons.

 

Les sols en pierre de lave du spa font référence à la Soufrière, un volcan en activité situé sur le territoire de la commune de Saint-Claude, dans le Sud de l’île de Basse-Terre.

Partagez cet article