Canopée en aluminium pour la loterie nationale des Pays-Bas.

HIgh-quality-300-DPI-Dutch-Charity-Lottery-25.jpg

© Hunter Douglas

Le nouveau bâtiment de la loterie de bienfaisance, dans le quartier Zuidas District, à Amsterdam, a été habillé d’un plafond unique. Un toit en forme de feuille qui recouvre l’atrium et l’avant-cour à l’entrée du bâtiment assurant lumière naturelle et des températures agréables tout au long de l’année.

 Le projet : conçu par le cabinet d’architectes Benthem Crouwel, il repose sur un design durable, avec l’utilisation de matériaux recyclés, comme l’aluminium recyclé pour le toit. Des choix qui ont permis au bâtiment de la loterie de bienfaisance nationale de recevoir la certification Breeam avec la mention « exceptionnelle » pour son design. « L’idée des architectes était de créer un motif en forme de feuillage dans le plafond afin de créer une lumière similaire à celle d’un espace feuillu, indique Terry Woudenberg, chargé de coordination chez Hunter Douglas. À l’extérieur comme à l’intérieur, les colonnes d’acier qui supportent la structure ont la forme d’arbres et de branches. Le choix d’un plafond s’inspirant d’une canopée paraissait donc évident. »

Les panneaux en forme de feuille peuvent bouger séparément les uns des autres, permettant de réguler la lumière. © Hunter Douglas

La solution : Une structure spécifique fournie par Hunter Douglas. L’industriel a conçu et fabriqué un plafond plat avec 3 500 m² de panneaux pour plafonds. Chacun est composé de quatre feuilles triangulaires montées sur un module de 650mm x 650mm se courbant de manières différentes vers le milieu de celui-ci. « Grâce à cette disposition, les coins des panneaux remuent tels de vraies feuilles. Les panneaux ont été fixés au plafond à l’aide de 58 supports différents pouvant bouger, pour former une sorte d’énorme puzzle. En passant à travers les panneaux, la lumière du jour offre une luminosité particulière », ajoute Terry Woudenberg.
Afin de rendre le toit extérieur résistant aux intempéries, les concepteurs ont recherché des matériaux écologiques et calculé les proportions pour les profilés en aluminium. Ces derniers sont composés à 95% de matériaux recyclés. Les 5% restants sont en alliage d’aluminium résistant à la corrosion.
Enfin, une couche réfléchissante et une couleur spécifique ont été intégrées aux pièces du plafond afin d’assurer des valeurs de réflexion correctes. Résultat : un plafond à réflexion réduite et à l’aspect très naturel.

Le défi « température » : Les  58 cadres sur lesquels sont fixés les panneaux peuvent bouger séparément les uns des autres, élément essentiel pour la régulation de la lumière. Ainsi, durant l’été, la lumière de l’atrium est filtrée afin de baisser la température du bâtiment tandis qu’elle en laisse passer plus en hiver. « Ce mécanisme permet non seulement d’économiser de l’énergie mais également de ne pas avoir recours à la lumière artificielle, note Laurens Schepers, responsable de l’équipe d’ingénieurs d’Hunter Douglas. Sans cette fonctionnalité, il aurait été difficile de concevoir un bâtiment passif. »

Six colonnes d’acier en forme d’arbre soutiennent les panneaux du plafond. © Hunter Douglas

Les défis techniques : « Afin de pouvoir installer les panneaux lumineux avec profilés dans l’atrium et le parvis, l’entreprise JP van Eesteren a construit un échafaudage à grand volume. Pour les bords du toit autour du bâtiment, nous avons utilisé deux treuils hydrauliques de 15 m, chacun d’une surface de plancher de 7 m sur 1,8 m », décrit Mark Van Vliet, responsable de projet pour Verwol Interieurrealistie, l’entreprise spécialisée dans l’installation de murs architecturaux de haut de gamme en charge du projet.
Autre problématique : la charge au vent sur le toit. Hunter Douglas a ainsi conçu des profilés d’extrusion épais spécialement pour le toit extérieur, compliquant l’installation. « La particularité de l’ingénierie de ce toit est que chaque carreau a été fabriqué individuellement de manière à ce que chacun ait sa propre position dans le profilé. Ils ont ensuite été numérotés afin d’être placés au bon endroit lors du montage », conclut Mark Van Vliet.

Zoom sur…
La loterie de bienfaisance néerlandaise
Ces loteries (loterie nationale des codes postaux, loterie des amis et loterie BankGiro) sont des loteries non commerciales dont les bénéfices sont utilisés exclusivement pour des projets caritatifs et durables. Le bâtiment a été inauguré le 6 décembre 2018 par la reine néerlandaise Maxima.

Partagez cet article