Bureaux de Primexis : Graphisme atypique, entre bocages et béton

PRIMEXIS®CDB-HD-12-2018-0024.jpg

© Briag Courteaux / CD&B

Les sols et les murs d’un cabinet d’experts comptables ont été utilisés comme terrain d’expression pour une esthétique vivante, colorée et graphique. Inspirée de la géographie, elle exprime une volonté de rompre avec le classique.

Des locaux tout en couleurs, gais et lumineux, loin des bureaux neutres en blanc et gris clair, telle était la demande de la société Primexis, un cabinet de conseil opérationnel et d’expertise comptable spécialisée situé dans la tour Pacific de la Défense (92).

C’est le parti pris pour lequel a opté CD&B , le cabinet d’experts en aménagement et transformation des espaces de travail. « Nous avons joué la carte de la couleur, de l’univers de la maison, explique Pierrick Logeat, design manager de CD&B . Nous n’avons rien inventé, c’est un concept très tendance. Ce qui est plus étonnant, c’est la cible. On imagine une population de comptables plutôt strictes alors qu’ils nous ont laissé beaucoup de liberté quant à la réponse à apporter. »

C’est cette envie d’opposition, de décalage, qui a permis de l’exubérance – certes contenue. La base du concept est partie des sols. « Nous ne sommes jamais aussi bien qu’avec un beau sol, estime Pierrick Logeat. Cela rappelle le plaisir très enfantin de marcher dans l’eau ou sur le sable. Les sols déroulés au kilomètre, sans nuance, n’ont aucun intérêt. Chez Primexis, nous les avons donc travaillés comme un tableau, en petites touches picturales. » Ayant participé au projet du stade de la réflexion jusqu’à la réalisation des travaux, CD&B a ainsi proposé des aménagements rappelant la notion de territoire, imaginant notamment des vues aériennes via les moquettes et symbolisant l’environnement extérieur de la Défense à travers les murs.

Plus concrètement, l’espace s’organise majoritairement en open spaces, rythmés régulièrement par les bureaux individuels et les salles de réunion pour des raisons pratiques mais aussi pour créer l’effet de tribus via des lieux plus petits.

L’idée de départ était de reproduire une orthophotographie, des images aériennes ou satellitales de la surface terrestre, représentant ici le découpage des champs et des bocages. Un travail réalisé avec les dalles Ege Carpet en pointe de diamant qui offrent un graphisme atypique, vivant et minéral. Les moquettes des salles de réunion présentent des variations avec des teintes plus marquées : bleutées, bordeaux très sombre ou encore dorées.

 

Comme une orientation à l’extérieur des bureaux, trois points de vue proches de la tour sont symbolisés sur les murs de trois salles de réunion via des papiers peints : des arbres pour la colline du Mont Valérien, un effet béton pour l’arche de la Défense et des teintes bleues pour la Seine.

 

La zone de postes plus sédentaires comme le service de facturation a été dessinée dans un esprit plus « maison » avec des lames de moquettes Milliken posées en bâton rompu, en contraste avec le reste des aménagements.

 

 

La cafétéria a été imaginée comme une place de village où les gens se rencontrent et se retrouvent de manière un peu atypique. Les sols de la cafétéria sont habillés de PVC avec une pose en bâton rompu tandis que les parois et les meubles de cuisine sont recouverts de tôle déployée pour un effet de transparence.

 

 

Les papiers peints de ces salles de réunion, très graphiques, correspondent au côté « structuré » des experts-comptables, la couleur en plus…

 

Des claustras en bois viennent rompre la monotonie. Elles rythment les espaces, créant un effet de niveau et un jeu de transparence.

 

 

Partagez cet article