Bois céramique en librairie indépendante et décalée

Ouverture.jpg

© Mosa

Une librairie s’installant dans un ancien magasin de vêtements à l’heure où les librairies de quartier disparaissent les unes après les autres au profit des grandes enseignes… Voilà un fait assez rare pour être souligné !

Et bien c’est le cas de la nouvelle librairie indépendante Ici qui a ouvert ses portes près des Grands Boulevards, à Paris. À l’origine du projet : Delphine Bouétard et Anne-Laure Vial, qui travaillent dans le secteur du livre depuis des années et qui apprécient le fait que pour une fois, la lecture prend le pas sur la mode, et non l’inverse.

Elles ont imaginé ce lieu comme un carrefour entre le coffee shop et un espace de rencontres et d’échanges avec une offre de plus de 40 000 ouvrages en littérature, jeunesse, bande dessinée, beaux-arts, vie pratique, sciences humaines, entreprise, tourisme et parascolaire.

© Mosa

CLASSEMENT UPEC SUPÉRIEUR

Pour l’aménagement des 500 m2 de boutique, les deux cofondatrices ont fait appel au cabinet d’architectes Studio Briand & Berthereau. Si le concept dépasse le simple cadre de la librairie traditionnelle, il est néanmoins avant tout pensé autour des livres qui sont mis en valeur dans les étagères, des niches boisées optimisées et aérées. Les meubles sont sur roulettes et les objets facilement transposables et transportables pour un aspect fonctionnel et pratique.

Une mobilité qui s’ajoute au trafic important d’un commerce. « Nous avons choisi les carreaux Mosa pour leur solidité et leur pérennité puisqu’ils permettent un passage régulier des clients et des meubles sur roulettes sans risque de dégâts », explique l’architecte Arnaud Berthereau. En effet, dans un lieu comme celui-ci, à fort trafic, le chantier nécessitait des carreaux très résistants, au minimum U3SP3E1C0. Les produits de Mosa répondent aux caractéristiques d’une classification supérieure, soit U4P3E3C2.

DES CARREAUX EN BÂTON ROMPU

Second impératif : l’attention portée à l’esthétique. L’objectif : créer une parenthèse anticonformiste. « Les carreaux ont été choisis dans un format rarement utilisé, en lames. Celles-ci ont été posées à bâtons rompus, rappelant le parquet et permettant de jouer avec plusieurs teintes. Un calepinage cohérent pour ce concept où l’on souhaitait s’éloigner du traditionnel, déclare Arnaud Berthereau. Cela permet aussi de jouer sur le matériau brut avec un motif faussement aléatoire qui donne de la profondeur au lieu ».

Les espaces de circulation sont délimités avec des sols effet béton brut.© Mosa

L’œil se pose immédiatement sur le sol et ce mélange de tons neutres et contrastés qui relève l’aspect bois clair et pastel des étagères et le blanc des murs. La thématique de lames en trois coloris – béton brut, terracotta et blanc – apporte un effet ludique et graphique au sol et démarque les différents espaces au sein de la librairie : les points chauds et de détente mélangent les trois teintes tandis que les espaces de circulation sont unis, en effet béton brut. « La terracotta est dominante, au centre du concept, indique l’architecte. Cette teinte est un clin d’œil aux couvertures de la bibliothèque de la Pléiade*. »

Cette couleur est d’ailleurs reprise pour l’encadrure du café, sur certaines étagères ou présentoirs, sur les meubles à roulettes, les luminaires ou encore les tables et fauteuils à disposition des clients.

© Mosa

Partagez cet article