Ambiance paquebot de l’entre-deux-guerres en résidence hôtelière

Panneaux.jpg

De grands panneaux de bois recouverts d’un tissu jaune moutarde signé Rubelli séparent les banquettes jaunes-orangées. Une création qui fait écho aux cabines des paquebots.

Prenant place dans l’ancien siège de la SNCM, la résidence de tourisme d’affaires Résidhome, à Marseille (13), fait une plongée dans le style de l’entre-deux guerres pour des aménagements sobres, chics et fonctionnels.

Le Residhome Marseille Les Docks, ouvert fin 2019 au cœur du quartier de la Joliette, fait partie du complexe « Le Castel Héritage », réunissant commerces, bureaux, parkings et résidence de tourismes d’affaires. Le complexe a été emménagé dans l’ancien siège de la SNCM, fleuron architectural des années 1930, signé de l’architecte Gaston Castel, et racheté par ANF Immobilier en partenariat avec Eiffage Immobilier.

La résidence de tourisme, dont les travaux ont été réalisés par Eiffage Sud Est, se situe dans un nouveau bâtiment créé en extension de l’ancien. Au programme : un vaste hall d’accueil, une salle pour les repas, 117 studios et neuf appartements répartis sur sept étages. Les travaux d’architecture intérieure ont duré quatre ans, réalisés par l’agence PH2B, dirigée par Pierre-Henri Bouchacourt. L’équipe s’est inspirée du style Art Déco de l’ancien bâtiment et du design des paquebots de l’entre-deux-guerres.

Le sol du hall d’accueil est habillé d’un calepinage minéral en mosaïque Marco Corona avec des motifs géométriques années 1930. Le plafond est tapissé d’une toile imprimée avec un motif créé par le studio PH2B sur lequel a été installé un lustre dessiné par le Studio et réalisé par Abat-jour du Moulin. La banque d’accueil, toujours imaginée par le Studio, est composée de panneaux stratifiés structurés et de Corian.

 

 

La salle des repas, qui bénéficie d’une vue sur le patio, est dominée par la couleur beige, rehaussée par les tissus colorés des fauteuils de chez Rubelli. La même toile que dans le hall d’accueil recouvre le centre du plafond, encore une fois ornementée d’un lustre fabriqué par Abat-Jour du Moulin. Le reste du plafond est habillé de dalles acoustiques, indispensables dans une salle de restauration collective. Le coloris des assises, le design des tables et les luminaires réinterprètent le style des paquebots des années 1930.

 

 

Les appartements et les chambres sont inspirés par le Bauhaus et l’architecte Mies Van Rohe. En référence au mobilier tubulaire de cette époque, les différents éléments ont été dessinés avec un design très épuré et tout en rondeur, comme le motif minéral circulaire qui trône au-dessus du bureau ou les têtes de lit arrondies composées de deux panneaux superposés. Le choix du bleu rappelle là encore la mer et les paquebots.

Partagez cet article