Sondage sur le bruit et les écoles, des résultats éloquents !

Ecophon.jpg

© Ecophon

Saint-Gobain Ecophon publie les résultats d’un sondage commandé à Opinionway sur « les élèves et le bruit dans leur environnement scolaire ». Objectif : faire le point sur le confort acoustique des établissements scolaires à l’approche des projets de travaux de rénovation des établissements scolaires dans le cadre du plan de relance du gouvernement.

Menée auprès d’un échantillon de 506 élèves (49 % de filles, 51 % de garçons, 60 % de collégiens, 40 % de lycéens répartis dans toute la France), une enquête menée par OpinionWay pour Ecophon révèle les nuisances sonores subies par les élèves au quotidien lors de leurs journées de cours. Il apparait ainsi que 86 % des élèves jugent leur établissement trop bruyant. Plus en détails, les endroits jugés les plus dérangeants sont la cantine (par 89 % élèves, soit près de 9 sur 10), les couloirs (83 %), le hall d’entrée (83 %) et le gymnase (79 %). C’est-à-dire les espaces où circulent régulièrement l’ensemble des élèves . Près des deux tiers déclarent d’ailleurs que la résonance des parties collectives leur donne mal à la tête.

Jugés plus silencieux, les locaux réservés à l’apprentissage ne sont néanmoins pas en reste, 34 % des élèves estimant que la salle de classe est bruyante, 33 % pour la salle d’études et 18 % pour le CDI, pourtant supposé être un lieu très calme ! Résultat : 75 % des élèves disent avoir du mal à se concentrer en cours à cause du bruit (bavardages, bruits liés au matériel, bruits extérieurs, etc.) alors que 74 % n’entendent pas clairement la voix du professeur.

Des chiffres éloquents qui montrent à quel point il est urgent de s’occuper des établissements scolaires de nos enfants ! Le plan de relance mis en place par le gouvernement prévoyant de consacrer quatre milliards d’euros à la rénovation des bâtiments publics, cela peut être une bonne opportunité. Parmi ces quatre milliards, 300 millions seront alloués aux régions pour rénover les lycées, et 3,7 millions d’euros seront dédiés aux appels à projet pour les bâtiments de l’État ou au financement des projets de rénovation des bâtiments des communes et départements, tels que les écoles, les collèges ou les équipements sportifs. L’occasion pour les collectivités locales de traiter les problématiques de bruit mis en évidence dans l’étude.

Car les professionnels du bruit s’accordent à le dire : le bruit n’est pas une fatalité. La mise en œuvre de solutions adéquates, comme notamment les plafonds modulaires et les panneaux muraux acoustiques, permettent de corriger efficacement les différentes problématiques liées au bruit.

Partagez cet article