Signature quadripartite pour sensibiliser aux risques professionnels

hard-hat-gf8a0def05_1920.jpg

La Capeb, la Chambre Nationale des Artisans des Travaux Publics et du Paysage (CNATP), l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé et la Sécurité au Travail (Iris-ST) et l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) ont renouvelé leur convention de partenariat pour une durée de quatre ans. L’objectif : mobiliser l’ensemble du réseau de la Capeb sur les thématiques telles que la santé et la sécurité au travail.

La Capeb, l’Iris-ST et l’OPPBTP se sont engagés depuis 2011 dans un partenariat opérationnel pour sensibiliser les entreprises artisanales du bâtiment sur les risques professionnels.

Le nouvel accord, traduit par des priorités d’actions nationales et régionales, s’articulera autour des quatre grands axes :

– L’évaluation des risques professionnels, et notamment l’accompagnement des entreprises artisanales dans l’élaboration et la mise à jour de leur document unique d’évaluation des risques et du plan d’action associé.

– La prévention dans les métiers. Le partenariat favorise la conduite de travaux visant à proposer des solutions adaptées aux besoins en fonction des métiers (situations de travail, réponses aux évolutions techniques et réglementaires).

– La promotion de la prévention des risques professionnels.

– Le développement de la prévention comme vecteur de modernité, d’innovation et d’attractivité. L’OPPBTP s’attache ainsi à évaluer les avantages de nouvelles technologies ou principes innovants dans la prévention des risques professionnels.

« En offrant aux entreprises les moyens d’agir sur la prévention, nous assurons l’attractivité de nos métiers, le développement des compétences et le maintien dans l’emploi de nos compagnons », a indiqué Jean-Christophe Repon, président de la Capeb.

Partagez cet article