Production de peintures & vernis : la France dans le quatuor de tête européen

brush-3207945_1920.jpg

Avec une production de peintures, vernis, encres et mastics qui s’élève à 3,7 milliards d’euros*, le France se hisse à la quatrième place des producteurs de l’Union Européenne. Soit 11 % de la production de l’UE, en quasi-égalité avec le Royaume-Uni et derrière l’Allemagne (25 %), l’Italie (14 %) et l’Espagne (juste au-dessus des 11 %).

En outre, les peintures et les vernis (en milieu aqueux et non-aqueux) domine largement le marché dans l’Hexagone. Leur production atteint en France 2,5 milliards d’euros, soit 68 % des ventes de la branche, contre 57 % au niveau européens. À noter, les peintures en phase aqueuse, moins polluantes que celles en phase solvant, prédominent légèrement (1,3 contre 1,2 milliard d’euros), ce qui n’est pas encore le cas dans le reste de l’Europe…

En détails, la France est sur la troisième marche du podium pour la production de peintures et vernis (derrière l’Allemagne et l’Italie). Elle se place même en deuxième position pour les seules peintures en milieux aqueux devant l’Italie.

Concernant les mastics et enduits, l’Hexagone se place en deuxième position, toujours derrière l’Allemagne, Avec 14 % de la production européenne.

Les résultats sont un peu moins bons, en revanche, pour les pigments, opacifiants, solvants, siccatifs et couleurs préparées. Nous atteignons les 9 % quand l’Europe, en moyenne, affiche un taux de 18 % (l’Espagne est le grand leader avec 30 %). Même constat pour les encres d’imprimerie où, avec 6 % de la production européenne, la France n’occupe que le 6e rang

* Selon le Focus 165 de l’Insee réalisé par Thomas Dupuy, Loïc Goulliart et Valérie Quillet (Service de statistiques nationales d’entreprises, Insee), paru le 9 octobre 2019

 

Partagez cet article