MaPrimeRénov’ : un million de dossiers pour 2022

energy-efficiency-154006_1280.png

En déplacement dans l’un des guichets FranceRénov’, la ministre du Logement a fait part de ses objectifs en matière de rénovation énergétique pour la nouvelle année.

Cette année, les aides à la rénovation énergétique connaissent un changement moins drastique qu’à l’accoutumée, la modification majeure étant la refonte et le nouveau nom du dispositif gouvernemental qui devra chapeauter les demandes de primes. C’est d’ailleurs à Montreuil (93), dans l’un des 450 guichets FranceRénov’, le nouveau nom du service donc, que se sont rendus Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, et Thierry Repentin, président de l’Anah ce mercredi 12 janvier.

10 fois plus de dossiers qu’en 2016

Ce rendez-vous a permis d’établir un bilan de l’année écoulée pour MaPrimeRénov’. En 2021, ce sont 770 000 dossiers qui ont été déposés auprès de l’Anah, parmi eux 670 000 ont été acceptés et 380 000 ont été payés. Des chiffres qui réjouissent Thierry Repentin, alors qu’il y a encore cinq ans on enregistrait à peine 70 000 demandes de dossiers, soit dix fois moins que l’an dernier.

Emmanuelle Wargon s’est quant à elle laissée aller à une ambition, et non des moindres, atteindre en 2022 le dépôt d’un million de dossiers auprès du nouveau service FranceRénov’, géré par l’Anah. Reste à savoir si les travaux de rénovation énergétique seront, cette année encore, par gestes, ou si la dynamique de rénovation globale des logements prend. L’arrivée de l’accompagnateur Rénov’, dont les contours devraient se préciser avant l’été, pourrait permettre cette bascule vers un package de travaux. À espérer tout de même que la place des professionnels sur le terrain gardera son importance dans ces opérations.

Partagez cet article