Maintien de l’activité du BTP : la Capeb veille au grain

Capeb.png

Alors qu’Emmanuel Marcron  a annoncé hier soir que l’activité du BTP serait maintenue durant ce second confinement, dans le strict respect des protocoles sanitaires, la Capeb* a indiquer se mettre en ordre de marche pour aider les entreprises et les artisans du bâtiment. Elle a aussi précisé veiller à la bonne mise en œuvre des mesures de soutien déployées par le Gouvernement.

« Si nous sommes satisfaits que le BTP puisse continuer à travailler, nous demandons néanmoins que nos entreprises, qui subiraient une perte de chiffres d’affaire (du fait d’un refus des clients d’intervenir ou en cas de fermeture de l’entreprise du fait de cas contact), puissent bénéficier du chômage partiel et nos chefs d’entreprises, des aides du fonds de solidarité. Nous demandons également un décalage des charges et un allongement des délais pour les marchés publics et des délais de dépôt des dossiers de qualification. Il en va de la survie de nos entreprises et de l’économie française », a déclaré Jean-Christophe Repon, président de la Capeb

« Nous demandons également un décalage des charges et un allongement des délais pour les marchés publics et des délais de dépôt des dossiers de qualification »
Jean-Christophe Repon, président de la Capeb

* Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

Partagez cet article