James Hardie France, nouvelle marque intérieur/extérieur

James-Hardie-France-Equipe.jpg

L'équipe de James Hardie France , réunies devant son nouveau siège social, à Rueil Malmaison (92).

Suite au rachat, il y a bientôt deux, de Fermacell par le groupe australien James Hardie, le groupe présente en ce début d’année sa nouvelle entité : James Hardie France. Ce nouvel acteur global de l’aménagement intérieur et extérieur des bâtiments garde les deux marques distinctes : Fermacell, qui développe des panneaux de fibres-gypse pour cloison, sol et plafond, et James Hardie, spécialisé dans les panneaux et lames de bardages pour la façade à base de fibres-ciment.

La nouvelle marque a procédé à une totale restructuration pour atteindre un objectif ambitieux : atteindre 150 millions de chiffres d’affaires en France en 2029 et se développer davantage en Europe. Elle s’appuie notamment sur le rapprochement des forces de ventes et de services des deux marques, élevée désormais à une quarantaine de personnes sur le territoire (38 dédiés au développement dont 27 commerciaux sur le terrain).

Par ailleurs, une nouvelle logistique est aujourd’hui basée sur l’Hexagone – à Carquefou (44) et Ambérieu (69) – permettant d’optimiser les stocks et délais de livraison, notamment pour les produits James Hardie qui jusqu’à présent étaient livrés du Royaume-Uni.

Enfin, la part dédiée à R&D par James Hardie (34 millions d’euros) et le centre de recherche situé aux États-Unis favorisera le développement d’innovations en France, à l’image du dernier produit pour le sol présenté par Fermacell : deux plaques de fibre-gypse pré-assemblées en usine et associées par un isolant contrecollé en fibre de bois.

Partagez cet article