Entreprise artisanale : +3,5 % de croissance

test-grand.png

Le 1er trimestre 2022 affiche une croissance de 3,5 % pour les entreprises artisanales du bâtiment, a annoncé La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment lors de son point suer la conjoncture du secteur pour le 1e trimestre. Ce dynamisme est notamment dû à l’entretien-rénovation et les travaux d’amélioration en performance énergétique du logement. Concernant les emplois, l’artisanat du bâtiment en a créé 26 000 emplois nets sur le marché du travail en 2021 et pourrait en créer tout autant en 2022 si l’activité demeure favorable jusqu’à la fin de l’année.

Une bonne nouvelle néanmoins assombries par une préoccupation pour les mois à venir en raison de la hausse continue du coût des matériaux (+18 % au 1er trimestre 2022) et de l’énergie ainsi que des tensions sur l’approvisionnement en matériaux et équipements. « Si les indicateurs d’activité de ce 1er trimestre sont au vert, le contexte économique et géopolitique reste une source de très grandes inquiétudes pour les entreprises artisanales du bâtiment, a déclaré Jean-Christophe Repon, président de la Capeb. Elles sont impactées par les conséquences de la guerre en Ukraine, comme beaucoup, notamment en termes d’approvisionnements et de prix. Cela étant, elles sont malgré tout au rendez-vous de la croissance en ce début d’année. »

 

Partagez cet article