Les engagements environnementaux d’Interface validés scientifiquement

environmental-protection-326923_1920.jpg

Interface annonce la validation du caractère scientifique de ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) pour 2030 par un organisme indépendant. L’initiative Science Based Targets (SBTi)* a en effet confirmé que ces objectifs sont conformes au niveau de décarbonation requis pour limiter la hausse de la température du globe à 1,5°C par rapport à l’ère préindustrielle.

Les engagements de l’entreprise, fondés scientifiquement (SBTi) et désormais validés, l’obligent à réduire ses émissions de Scope 1 et 2 (voir encadré) de 50 % sur une base absolue d’ici 2030 par rapport à l’année de référence 2019. Ces objectifs soulignent également les efforts déployés pour diminuer de moitié les émissions absolues de Scope 3 liées aux biens et services achetés et réduire de 30 % les émissions dues aux voyages d’affaires et aux trajets domicile-travail durant cette même période.

Les objectifs définis pour 2030 sont une étape pour atteindre le souhait d’Interface pour 2040 : devenir une entreprise à bilan carbone négatif. Cette ambition s’appuie sur une approche scientifique visant à réduire les émissions de GES de façon drastique de sorte à atteindre un niveau inférieur à zéro en 20 ans.

« Nous félicitons Interface pour avoir fixé des objectifs qui repose sur la science et compatibles avec la limitation du réchauffement à 1,5°C, le but le plus ambitieux de l’Accord de Paris », a déclaré Heidi Huusko, directrice Environnement et climat au Pacte mondial des Nations Unies, l’un des partenaires de l’iSTB.

* Le SBTi est l’organisme mondial permettant aux entreprises de fixer des objectifs de réduction des émissions conformes à la science du climat. Il s’agit d’une collaboration entre le CDP (organisme international à but non lucratif qui fonctionne comme une plateforme en ligne permettant de rendre publiques les données environnementales des entreprises et des ville), le Pacte mondial des Nations Unies, le World Resources Institute (WRI), le World Wide Fund for Nature (WWF) et l’un des engagements de la We Mean Business Coalition

QU’EST-CE QUE LES SCOPES ?
Les scopes sont les émissions de gaz à effet de serre qui ont lieu directement au niveau de l’entreprise. Elles sont classé en trois niveaux. La scope 1 englobe les émissions directes de gaz à effet de serre comme le chauffage des locaux ou les émissions des véhicules appartenant à la société. La scope 2 concerne les émissions indirectes liées à l’énergie, créées lors de la production de l’activité de l’entreprise. Enfin la scope 3 regroupe toutes les autres émissions indirectes. Par exemple les achats de marchandises, de matières premières et de services (numériques, administratifs) ou les déplacements domiciles / travail.

 

 

Partagez cet article