Découvrez les lauréats des Trophées de la vitrification Plastor

26589_Plastor-1erPrix-Brasserie.jpg

La 10e édition des  trophées de la Vitrification, organisée par Plastor, a récompensé deux chantiers réalisés en 2018 par des partenaires de l’industriel, professionnels du parquet. Les points déterminant : les aspects technique et décoratif du chantier.

Michel Piccardi, gérant de l’entreprise Parquets Pro, à droite.

1er prix : la brasserie Flo de Mulhouse (68), réalisée par l’entreprise Parquet Pro (68).
Un chantier de 145 m2 comprenant 120 m2 de parquet en chêne datant d’une dizaine d’années à rénover et une surface de pose attenante de 25 m2. Le parquet existant était teinté et huilé en usine, l’entretien régulier représentant une énorme contrainte pour un restaurant.

Le chantier : transformer un parquet huilé en parquet vitrifié dans le but d’alléger l’entretien tout en accordant les aspects des deux surfaces, neuve et rénovée.

La contrainte supplémentaire : le chantier s’est déroulé sur une semaine, durant laquelle les parqueteurs ont dû cohabiter avec le carreleur, nécessitant aménagements concernant la poussière, ainsi qu’avec le personnel de l’établissement, mobilisé pour le réaménagement du mobilier.

La mise en œuvre : « Nous avons posé le nouveau parquet puis poncé les deux surfaces en parallèle avec une ponceuse à bande (grains 40 et 80) et une bordeuse (grains 60 et 80) avant d’utiliser une ponceuse trio (grains 80 et 120). Pour cette réalisation, nous avons appliqué une couche de Prim’So de Plastor, qui permet de neutraliser les éventuelles remontées d’huile. Puis nous avons procédé à un égrainage à la monobrosse et avec une grille abrasive très fine entre les couches du vitrificateur Pur-T4 Extramat. »
Michel Piccardi, gérant de l’entreprise Parquets Pro

Créée en 1991, la société Parquets Pro , qui emploie trois parqueteurs, vend et pose tous types de parquets neufs et rénove et entretient d’anciens parquet, pour des clients privés ou aux côtés d’architectes dans le cadre d’appels d’offres privés. Elle est certifiée Qualibat 4342 parquets collés.

 

Christophe Humbert, gérant de l’entreprise Monsieur Parquets

2nd prix : le restaurant Les Berceaux à Epernay (51), réalisé par l’entreprise Monsieur Parquets (51).
La rénovation de ses 200 m2 de parquet. L’établissement comprend un restaurant gastronomique, un bistrot haut de gamme et une partie hôtellerie. La surface à rénover concernait le bistrot, le hall d’accueil qui dessert les trois espaces ainsi que quelques marches.

Le chantier : rénover un parquet doussié installé 10 ans plus tôt. Ce bois rouge exotique à la fibre très serrée, idéal pour les sollicitations extrêmes, avait noirci au fil du temps, les défauts du ponçage initial révélant de nombreux amas cireux.

La contrainte supplémentaire : le bistrot fermait durant deux semaines tandis que l’hôtel restait ouvert. Le chantier a donc dû être divisé en trois zones. Les journées étaient consacrées à l’espace restauration tandis que la partie ouverte à la clientèle était traitée dans la nuit.

La mise en œuvre : « Le parquet a dû être remis à blanc en le ponçant intégralement avec quatre grains différents (40, 60, 80 et finition monobrosse). J’ai utilisé un fond dur Prim’So de Plastor puis appliqué deux couches de vitrificateur bicomposant Pur-T4 Estramat, approprié pour les sols soumis aux trafics intenses.

Monsieur Parquet a vu le jour il y a 10 ans, créé par Christophe Humbert, parqueteur depuis 30 ans. Il assure seul les poses traditionnelles et la rénovation de parquets massifs et d’escaliers. Il travaille principalement avec les particuliers mais intervient aussi dans des collectivités comme les établissements scolaires privés.

 

Partagez cet article