Le carbone et l’énergie en tête des préoccupations immobilières

nature-3294632_1920.jpg

L’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID) vient de publier le Baromètre 2019 de l’immobilier responsable. Cette année, l’énergie et le carbone sont en tête des préoccupations des acteurs immobiliers.

Pour la deuxième année consécutive, le baromètre de l’immobilier responsable* cherche à évaluer le niveau d’avancement du secteur de l’immobilier d’investissement sur les démarches ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) pour trois typologies d’acteurs de l’immobilier d’investissement : les investisseurs institutionnels, les SGP (sociétés du Grand Paris) et leurs fonds immobiliers grand public ainsi que les sociétés immobilières cotées (SIIC).

Source OID

L’objectif de cette publication : mobiliser ces acteurs sur l’intégration des enjeux ESG considérés comme les plus matériels, constituer l’encyclopédie française de l’état de l’art de la finance responsable appliquée aux actifs immobiliers et aider les gérants d’actifs immobiliers dans la jungle des référentiels à se définir une stratégie.

Identifier les enjeux ESG prioritaires

L’analyse a porté sur l’observation des pratiques de 70 % des acteurs de l’immobilier d’investissement, soit une augmentation de 20 % de couverture du marché de l’immobilier professionnellement géré par rapport à 2018. En 2019, l’analyse a permis d’identifier les enjeux ESG prioritaires pour les différentes typologies d’acteurs de l’immobilier et la manière dont elles les intègrent.

Les enjeux énergie et carbone restent les enjeux environnementaux prioritaires tandis que la santé et la sécurité des occupants est l’enjeu social le plus important.

* Réalisé par l’OID en partenariat avec l’ASPIM, la FFA, la FSIF et l’IEIF

Source OID

 

Partagez cet article